Mes premiers pas avec mon atopie (partie 2)

Début janvier 2013, descente aux enfers, l’atopie a eu raison de moi après 10 mois de combat acharnés je me suis retrouvée alitée à dormir 16h par jour minimum (c’est monté jusqu’à 20h), mon corps ne peut plus se battre . Un soir je retourne en pleurs, désespérées, suintantes, dégoulinantes de pue et de sang, chez Dr L qui m’envoie voir un allergo en urgence le soir même, il est 20h et je me retrouve à filer avec ma mère chez ce nouveau médecin Dr R. Il me voit arriver et je pense qu’il s’est dit je suis pas prêt de rentrer chez moi ! Je lui raconte mon histoire il commence par des prick tests sur les bras et là allez savoir ce qu’il s’est passé dans ma tête il arrive avec une seringue (j’ai la phobie des piqûres ^^) mais sans aiguilles pour déposer une goutte de lait sur mon bras et je tombe net dans les pommes ! Et là il m’annonce qu’il va falloir que je prenne sur moi parce qu’il faut absolument que je fasse une prise de sang et à ce moment-là je ne savais pas encore que c’était la première prise de sang d’une longue lignée !!! Pour faire court j’ai eu des taux records de réactions positives  (comme tout grand atopique) et depuis que je suis un régime d’éviction strict de certains aliments je vais vraiment beaucoup beaucoup mieux.

Après cela je me suis fait hospitaliser une journée parce qu’entre-temps j’avais encore changé de dermato (le 6ème ). J’ai eu le droit à des patchs pour tester si j’avais des allergies de contact. Puis en Juillet 2013 les choses ont commencées à se calmer et se stabiliser,  je vois enfin une lueur d’espoir.

Je me suis toujours dis que la maladie ne dirigerait pas ma vie, mais quelques mois après mon retour en centre de formation j’ai commencé à faire de l’asthme et j’étais malade à chaque fois que j’allais en cours à cause de la moquette et du manque d’aération des salles. Mais je me suis accrochée et j’ai obtenu mon diplôme ! Durant ces 15 mois j’ai été à Nantes deux fois à l’école de l’atopie pour voir un dermato/allergo (il avait la double casquette) spécialisé dans l’atopie dont je parle dans cet article la première consultation a été géniale mais alors la deuxième… (Il m’aura tout de même débarrassé de ma furonculose) Je suis du coup aller voir encore un autre dermato (8ème) qui m’a bien conseillée mais qui ne consulte que le lundi et avec les multiples infections que j’ai, ce n’est pas évident.

Fin 2014 mon eczéma est sous contrôle bien qu’il m’échappe encore parfois mais je me le pardonne. Par contre l’atopie n’est pas maîtrisée, je dois continuer les examens, je n’ai pas le courage du coup je continue à faire des surinfections surtout au niveau du visage c’est très affichant. On soupçonne une intolérance au gluten donc je n’en mange plus depuis 6 mois.

La suite dans la 3ème partie!!!

 

Publicités

10 commentaires sur « Mes premiers pas avec mon atopie (partie 2) »

  1. Ho toi aussi t’as du arrêter le gluten 😦 je compatis, c’est pénible… par contre, faut savoir que quand on fait le régime d’éviction, ça fausse les tests, et ça revient négatif, et c’est après qu’ils te disent « mais c’est normal que ce soit négatif, vous avez arrêté d’en manger ». des baffes qui se perdent. courage…

    1. C’est ce que m’a dit mon gastro il y a 1 mois -_-‘ tout à fait d’accord des baffes qui se perdent! Du coup il<m'a dit bon bah va peut-être falloir en remanger (euh oui enfin l'été arrive j'ai pas trop envie d'hiberner là…) Du coup toi aussi tu as du en manger de nouveau?

      1. Non, moi ça a été la grosse blague, avant de tester j’avais arrêté depuis plusieurs mois, j’ai demandé si ça avait un impact sur le test, le doc me dit « non non », résultat négatif, et là le doc me dit « ben c’est normal si vous avez arrêté d’en manger ». de toute façon moi c’est simple, dès que je relâche la surveillance et qu’il y en a une trace, j’ai des symptômes dans le quart d’heure, donc le diagnostique je peux le faire toute seule…

      2. c’est quand même du grand délire, vu que de toute façon, le seul remède, c’est l’éviction au final… fait gaffe aussi au gluten dans les cosmétiques, y’en a partout, j’avais mis une liste quelque part sur mon blog…

  2. Tu es très courageuse…
    Et oui, parfois on est obligé de consulter plusieurs spécialistes avant de trouver LE bon, celui qui d’abord saura nous écouter et ensuite employer tous les moyens qu’il a pour essayer de nous guérir…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s